Dernières chroniques

 
https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/anna-et-lhomme-hirondelle-gavriel-savit.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/je-te-hais-passionnement-lovely-vicious.html http://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/never-never-saison-1-colleen-hoover.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/06/opale-lux-3-jennifer-l-armentrout.htmlhttps://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/une-place-pour-lespoir-virginie-coedelo.html
 
 

samedi 28 mai 2016

Phobos - Victor Dixen

Je vous retrouve enfin pour la chronique de Phobos ! Cela fait un moment que je veux vous la partager mais en ce moment, c'est très compliqué pour moi. Je m'excuse donc pour mon absence de ces derniers temps et vous informe aussi que cela encore durer un peu parce que j'ai un oral blanc et je suis extrêmement en retard....
 
Couverture de Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
 
 

Phobos de Victor Dixen,

paru aux éditions Robert Laffont

 dans leur collection R
 le 11 juin 2015 au prix de 17,90 € 
Ma note livraddict: 18/20
 
 
 

 
 
 
 
 
Quatrième de couverture:
Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.
Ils veulent marquer l'histoire avec un grand H.
 Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l'amour avec un grand A.
 Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.
Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

 
Mon avis:
J'ai commencé Phobos fin novembre dernier... il m'a fallut plusieurs mois pour le lire. Lorsque je l'ai ouvert, j'étais très enthousiaste, mais dans un moment de panne totale. Malheureusement, je l'ai vite laissé de côté.
C'est donc avec incompréhension que je l'ai finalement refermé, puisque je n'arrive absolument pas à savoir pourquoi j'ai eu tant de mal avec le début !


Pour en revenir à nos moutons, Phobos est l'histoire de 6 jeunes femmes et 6 jeunes hommes qui ont été sélectionnés pour vivre une aventure extraordinaire: coloniser Mars. Chose peu aisée, ils ont passés un an, coupés de tout contact avec le monde, à s'entraîner dans la vallée de la Mort. Durant tout le trajet qui les conduit jusqu'à cette fameuse planète rouge, ils rencontrent les membres du sexe opposé, jusqu'alors inconnus. Nous suivons donc leurs speed-dating dans le Parloir du vaisseau Cupido, à milles lieues de la Terre, et retransmis au monde par la chaîne Genesis. 

Leonor fait partie des 6 prétendantes. Orpheline, magnifique, les cheveux couleur de feu, elle est la candidate idéale. Mais douée de réflexion, c'est elle qui va déceler le "petit" problème de leur mission, qui nous est révélé très tôt.
(En plus d'être d'une beauté renversante - répété mainte fois tout au long du livre par la gente masculine -, le dessert préféré de madame n'est autre que le mien. Détail insignifiant, mais à ce moment-là je me suis bien retrouvée en ce personnage.). Leonor est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Elle a un passé troublant et douloureux qui nous fait l'apprécier que davantage, et elle a du mordant (sans oublier qu'elle est française ;D) ! 


Parmi les personnages secondaires, certains sont bien plus important que d'autres puisqu'ils font davantage parti de la vie de notre héroïne. J'ai beaucoup apprécié ces autres personnages, avec des préférences pour certains, et une horripilation pour un personnage du fait de son extrême hypocrisie. Ils sont travaillés et ont chacun une personnalité propre qu'il est bien agréable de découvrir.

À travers plusieurs champs, l'auteur nous fait voir l'intrigue sous différents points de vue. Dans le "Champ", nous suivons Léonor et les autres filles à bord du Cupido, tandis qu'en "Contrechamp" nous retrouvons Serena McBee, organisatrice de tout cela. En "Hors-champ", c'est Andrew que nous suivons, un personnage extérieur dont le père fait partie de l'équipe Genesis. Enfin, dans la "Chaîne Genesis" nous est retranscris ce que les téléspectateurs voient à travers leur écran. Ces changements incessants apportent beaucoup de dynamisme à l'histoire et à l'intrigue. Ils permettent vraiment de ne pas se lasser.
Cela dit, ces changements ont une coquille: l'anguille sous roche nous est révélée trop rapidement. J'aurais voulu être tenue en haleine un bon moment - d'autant plus au vu de la teneur de celle-ci -, malheureusement ce ne fut pas le cas...
Niveau intrigue donc, je trouve les choix de l'auteur quelque peu dommages. Cependant, des questions subsistent et ne cessent tout de même de nous assaillir pendant la lecture.


L'univers dans lequel se trouve nos personnages est tout simplement extra. Je suis une fan de tout ce qui est lié à l'espace, alors j'ai été très heureuse de suivre des personnages à bord d'un vaisseau en partance pour Mars ! D'autant plus que ce n'est pas souvent qu'un tel sujet est traité dans les livres, et de cette façon qui plus est.

Quant à la "mise en page", elle m'a beaucoup plu. Des schémas explicatifs parsèment le livre un peu partout afin de nous donner des visuels du vaisseau, des compartiments, de la base... J'ai trouvé cela très agréable lors de ma lecture. C'est le genre de détail qui rend toujours une lecture plus appréciable.

Ce premier tome se termine sur les chapeaux de roues et j'ai hâte de lire la suite (cela dit, il paraît que la fin du tome 2 est bien plus atroce alors j'attendrais peut-être la sortie du 3e tome^^) !

Ainsi, Phobos frôle le coup de cœur de très près. Il réussit à tenir le lecteur en haleine alors même que la plus grosse des révélations n'est pas omise. Un mélange de science-fiction et de romance qui fonctionne à merveille !


Extraits:
Au fond, tu es comme Phobos. Tu sais pourquoi son orbite est considérée comme idéale? Parce qu'elle est assez proche de Mars pour permettre d'en voir la surface en détail avant le largage, et trop éloignée pour que la gravité martienne empêche le cupido de repartir après nous avoir éjectés. Comme toi : assez proche pour me rendre fou, trop éloignée pour que je te retienne.
***
Il n'y a que la mort qui soit simple, et éternelle. Parce que tu vois, la vie, c'est compliqué, et c'est terriblement court. On a l'impression qu'on a tout le temps devant soi, mais en réalité c'est comme une séance de speed-dating : à peine entré dans la bulle, c'est déjà le moment de dégager.
***
Rêve comme si tu vivais pour toujours,
Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui.
***
Le silence ne ment pas, il est plus pur et plus vrai que la plupart des paroles.


 

22 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé ce premier tome également et j'espère que le deux ne te décevra pas puisque je l'ai trouvé encore plus génial que celui-ci ! (Oui oui, c'est possible)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi :)
      S'il est encore mieux, j'aurais un coup de cœur alors ! ;) Il me tarde vraiment de lire la suite !

      Supprimer
  2. Je ne l'ai pas aimé autant que toi, mais j'ai trouvé l'écriture de Victor Dixen très prenante et l'idée de base très originale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, dommage... Je suis tout à fait d'accord ! C'est très original et prenant :)

      Supprimer
  3. Contente que tu ai aimé, c'est une histoire géniale !

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Oui, je suis impatiente de découvrir le second tome ! :)

      Supprimer
  5. Même toi tu as adoré ^^ Je ne sais pas trop ce que j'attends ... Je crains peut-être d'être déçue car la SF, c'est pas toujours trop cela pour moi (je préfère la dystopie) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui^^
      Je préfère également les dystopies, mais regarde le résultat ! Franchement, ne te poses pas de questions et fonce, tu verras après ! :)

      Supprimer
  6. Même si à la base, tout ce qui est en rapport avec l'espace ce n'est pas mon truc, Phobos est une saga qui me tente énormément ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi ??? L'espace ce n'est pas ton truc ? Bah mince alors ! :o
      Enfin, outre ce manque total de goût (;p), tu risques très fortement d'aimer puisque le sujet n'est pas non plus vraiment prononcé^^

      Supprimer
  7. J'ai adoré ce premier tome, il faut d'ailleurs que j'écrive ma chronique xD (tant que je ne l'aurais pas écrit je ne pourrais pas commencer le 2, je fonctionne comme ça x) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait quasi l'unanimité, c'est dingue mais je comprends tout à fait ! :o
      Ahah, si je fonctionnais comme ça, je ne m'en sortirais pas ! xD En tout cas bonne rédaction ;)

      Supprimer
    2. Ah mais si je lisais d'autres livres avant d'écrire mes chroniques je ne m'en sortirais pas parce que je n'arriverais pas à faire des chroniques complètes xD je mélangerais les tomes d'une même série en plus !

      Supprimer
  8. Pour moi, c'est un coup de coeur! ❤
    très belle chronique en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente qu'il t'ait plu :) Peut-être que le coup de cœur sera pour le tome 2 ;)
      Merci bien ! ❤

      Supprimer
  9. Contente de voir enfin ton avis ;D Contrairement à toi cela ne m'a pas dérangée de découvrir rapidement le petit point noir du programme. J'ai le 2eme tome dans ma pal et il me tarde de le lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah depuis le temps ! xD
      Le fait de ne pas révéler le pot aux roses tout de suite aurait apporté encore plus de dynamisme et de questionnements je trouve... Mais tant mieux si cela ne t'a pas dérangé^^
      Et moi il me tarde de te l'emprunter ;)

      Supprimer