Dernières chroniques

 
https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/anna-et-lhomme-hirondelle-gavriel-savit.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/je-te-hais-passionnement-lovely-vicious.html http://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/never-never-saison-1-colleen-hoover.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/06/opale-lux-3-jennifer-l-armentrout.htmlhttps://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/une-place-pour-lespoir-virginie-coedelo.html
 
 

mardi 8 novembre 2016

Tous nos jours parfaits - Jennifer Niven

Ma lecture de Tous nos jours parfaits remonte à plusieurs mois (à mai, pour être précise) donc la chronique risque d'être moins complète (d'autant plus que je n'arrive pas à bien mettre mes idées à plat).
 
Couverture de Tous nos jours parfaits






Tous nos jours parfaits
de Jennifer Niven,
traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau
et paru aux éditions Gallimard
dans leur collection Jeunesse
le 17 septembre 2015
au prix de 17,50 
 Ma note livraddict: 11/20



Synopsis:
Quand Violet Markey et Theodore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la "bête curieuse" de l'école. L'excentrique tourmenté et impulsif dont personne ne recherche la présence, qui oscille entre les périodes d'accablement dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie vitale. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante, l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Mon avis:
Je vous préviens de suite, ma chronique sera assez floue et très bouillon, puisque je suis moi-même dans le brouillard quant à cette lecture. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles j'en ai fait traîner la chronique...
 
Violet et Finch n'ont, en apparence, aucun point commun. Ils sont même aux antipodes l'un de l'autre. Et pourtant, au détour d'une tentative de suicide, ils se rencontrent, et un devoir va les amener à se rapprocher, malgré les réticences de la belle quant à passer du temps avec un suicidaire bipolaire dans le genre de Finch. Ce sont deux personnages que j'ai beaucoup aimé découvrir et suivre, même si je ne me suis pas totalement attachés à eux. Ils m'ont entraînée dans leurs aventures, avec la personnalité complètement folle et décalée de Finch. C'était sympa de le découvrir dans toute sa splendeur, de voir Violet s'ouvrir un peu plus à lui. Cependant, cette dernière reste banale, et on retrouve le cliché de la fille "populaire" et superficielle, qui ne l'a quitte pas vraiment de tout le récit. Finch quant à lui, est perdu. Il se cherche et est très flou lorsqu'il s'agit de son réel ressenti. Finalement, je suis restée très détachée de lui. Durant toute ma lecture, c'était comme si un fossé était creusé entre nous, rendant impossible la compassion, la joie, la colère ou toute autre émotion, le partage de ses sentiments...
 
Durant ma lecture, j'avais envie de découvrir la suite, de voir où toutes les métaphores de l'auteure - qui m'a ainsi donné l'impression de survoler les sujets difficiles abordés (la dépression, la bipolarité, le suicide, la mort...) -, alors j'ai continué ma lecture. Mais encore une fois, je n'étais pas à fond dans l'histoire. J'étais juste curieuse, je l'aimais assez pour avoir envie de savoir la suite  et je voulais des réponses, mais ce n'était clairement pas un besoin. Vous voyez ce que je veux dire ?
 
Enfin venu à bout des presque 400 pages, j'ai eu l'impression de ne pas avoir trouvé de sens à l'histoire. Elle était longue, pour finalement pas grand chose. Et j'en étais restée tellement détachée que, en plus que cela soit extrêmement prévisible, je n'ai pas ressenti grand chose lors du final. J'ai eu un petit pincement au cœur certes, mais l'auteur annonce le tout avec tellement de recul, comme elle l'a fait tout au long du roman, que du coup je ne l'ai ressenti comme cela arrive normalement. Cela dit, je suis heureuse de cette fin qui, malheureusement, se fait assez rare.
 
En ce qui concerne le style de l'auteure, je crois que c'est en bonne partie ce qui n'a pas collé. Je ne sais pas s'il est propre à ce livre en particulier ou si Jennifer Niven a toujours recours à des métaphores, mais ça a coincé. Elle aborde tout en surface en utilisant un tas d'images qui ne m'ont pas permis de comprendre, de plonger dans l'histoire...
Ça n'a fait que mettre encore plus de distance entre l'histoire et moi.

En bref, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ma lecture parce que je voulais découvrir la suite et que j'ai tout de même apprécié suivre les personnages, mais cela n'aura pas été une bonne lecture pour autant. Je suis restée très détachée de l'histoire, des personnages et de leurs émotions - pourtant prometteuse, l'auteure aborde son idée bien trop en surface - et finalement, c'est déçue et le cerveau à l'envers que je suis ressortie de ma lecture.

Extraits:
Tu es toutes les couleurs en une, à leur maximun d'éclat.
***
On ne se souvient pas du jour, juste de l'instant.
***
J'ai toujours été différent mais pour moi la différence, c'est la normalité.
***
Parfois ce qu'on ressent nous paraît plus vrai que la vérité, Ultraviolet.
***
J’ai appris qu’il y avait du bon dans ce monde, si on prend la peine de bien chercher. J'ai appris que tous les êtres humains ne sont pas forcément décevants, moi y compris, et j’ai appris qu’un tas de terre de 387 mètres peut sembler plus haut qu’une tour quand on s’y perche avec la bonne personne.
***
- C'est vrai que tu as failli noyer Gabe ?
- Plus ou moins.
- Faut toujours finir ce qu'on a commencé, mec.
 

10 commentaires:

  1. Je me souviens que, au contraire j'avais adoré les personnages et leurs personnalités !
    Dommage que tu n'aies pas accroché ... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui dommage... Mais tant mieux si ça n'a pas été ton cas, et je comprends pourquoi :)

      Supprimer
  2. Pour une fois, je ne suis pas tellement d'accord avec toi :-/
    J'ai eu un coup de coeur pour ce livre, qui m'a fortement touchée ❤️ J'ai beaucoup aimé Finch mais encore plus Violet que je n'ai pas trouvé cliché, que du contraire. Justement, même si on la décrit comme populaire avant l'accident, elle est différente à présent et je me suis sentie bouleversé par la perte de sa soeur :'( La fin m'a fortement retourné mais,comme tu dis, au moins, cela change ! En tout cas, je suis ravie d'avoir lu ce livre ❤️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie qu'il t'ait plu et touchée à ce point, et je comprends bien pourquoi ! Dommage que cela n'ai pas été mon cas...
      J'ai senti que l'auteure la voulait différente mais malgré cela, j'ai toujours eu l'impression de voir Violet retranchée dans sa popularité... :/
      Oui, ça change ! :) Et en tout cas, je suis contente qu'il t'ait davantage convaincue !

      Supprimer
  3. J'avais beaucoup aimé cette lecture, mais je comprends les points négatifs que tu as soulevés, c'est vrai que tout est basé sur l'histoire d'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente qu'il t'ait davantage plu :)
      Oui, c'est un point qui m'a bien déplu... j'aurais voulu que l'auteure approfondisse les sujets lourds^^

      Supprimer
  4. Comme toi j'ai eu pas mal de mal avec les personnages, j'ai peiné à m'attacher à eux (pourtant je sais reconnaître que Finch est vraiment atypique et bien construit), mais malgré tout, j'ai fini le roman en larmes. J'ai fermé le livre avec un espèce de sentiment de malaise. Je comprends très bien les gens qui ont eu un coup de coeur pour ce livre mais personnellement j'ai eu beaucoup de mal à savoir c'que j'en avais pensé au final ^^

    Léa - https://lenvolee-livresque.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on ne peut pas lui retirer ça !
      C'est exactement ça, les larmes en moins x) Je ne savais pas quoi en penser mais je reconnais très bien qu'il ait pu plaire à tant de lecteurs ! :)

      Supprimer
  5. Alors là, je dis ENFIN !!! J'ai lu énormément de chroniques sur ce livre, surtout très positives et que je comprenais très bien, mais personnellement, mon avis était mitigé. Et je découvre ENFIN ta chronique qui est en totale adéquation avec la mienne à savoir : trop de métaphores pour éviter d'approfondir le sujet. Bref, ta chronique est tout à fait ce que j'aurai pu écrire dans la mienne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, je suis contente de lire ça et de partager ton ressenti, puisque je n'avais moi même pas lu beaucoup d'avis mitigé ou négatif ! Je comprends bien ce qui a plu, mais il est clair que ce flux d'images ne permet pas de traiter les sujets en profondeur, bien malheureusement ! :(

      Supprimer