Dernières chroniques

 
http://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/03/did-i-mention-i-love-you-dimily-1.html http://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/02/lenvoye-pierre-masot.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/02/the-air-he-breathes-brittainy-c-cherry_4.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/01/the-deal-off-campus-1-elle-kennedy.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2016/11/tous-nos-jours-parfaits-jennifer-niven.html
 

samedi 11 mars 2017

Did I mention I love you ? [D.I.M.I.LY. #1] - Estelle Maskame

Couverture de D.I.M.I.L.Y, Tome 1 : Did I Mention I Love You ?


 

D.I.M.I.L.Y. tome 1: Did I mention I love You ? d'Estelle Maskame, traduit de l'anglais par Maud Ortalda et paru aux éditions Pocket Jeunesse dans leur collection 15 ans et + le 7 janvier 2016 au prix de 16,90 
 Ma note livraddict: 17/20


 
Quatrième de couverture
Rien ne sera plus comme avant…
Eden, 16 ans, va passer l’été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie… Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent…
Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.
 
Mon avis
DIMILY ne me tentait pas du tout au départ. Il faut dire qu’entre la couverture et le synopsis, rien ne m’attirait vraiment. Mais puisque c’était une parution de Pocket Jeunesse, je me suis un peu plus penchée dessus, et malgré l'histoire d'amour un peu clichée sur les bords, il me tentait de plus en plus. L'engouement d'Ilona pour cette saga, m’a décidée à sauter dessus... et je ne le regrette pas ! J'ai adoré ce premier tome, cette trilogie, cette aventure avec les personnages !

Eden est une jeune fille comme les autres, à quelques détails près. Son père les a abandonnées, elle et sa mère, et il se comporte exécrablement mal avec elle. Autrement dit, c'est un personnage assez détestable. Mais quand il lui propose de venir passer l'été avec lui et sa nouvelle famille, Eden reprend espoir. Seulement là-bas, le comportement de son père ne va pas avoir changé, et pire, Eden tombe sous le charme de son idiot de demi-frère, Tyler. Elle fait également la connaissance des deux plus jeunes qui se révèlent, à contrario du plus vieux, bien sympathiques, et du voisinage. Elle se fait des amis, assez peu proches de Tyler. Et elle essaie de passer un semblant d'été banal. Mais son père est vraiment horrible avec elle, et Tyler n'arrange rien en agissant comme un abruti. Malgré son caractère insupportable, Eden va peu à peu se rapprocher de lui et découvrir ses sombres secrets. Et j'ai adoré les voir se rapprocher. À chaque dispute, j'attendais avec impatience le revers de la chose. Tout ce que j'espérais, c'était que leur relation évolue considérable. Et comme il va s'en dire, j'ai été servie. C'était vraiment super agréable de les voir tous les deux.
Eden & Tyler sont deux personnages bien différents, et qui vont pourtant si bien ensemble. Je les trouvés assez peu développés dans ce premier tome, mais j’ai sacrément bien aimé les suivre et les découvrir un peu plus à chaque page.
Les personnages secondaires sont encore moins travaillés évidemment, mais je les ai quand même plus ou moins bien appréciés - surtout Rachael, la voisine-amie d'Eden.
On voit que c’est un premier roman, l’auteure maitrise légèrement sa plume, mais sans plus. Cependant, elle rend son histoire tellement addictive qu’on passe souvent outre son écriture. Parce que sincèrement, cette lecture a été impossible à reposer de par l'extrême dépendance qu'elle crée. J’avais toujours envie de lire la suite, de tourner la page, de lire un chapitre de plus, de découvrir la suite. C’est l’un des gros points forts de ce roman. J’ai eu beau trouver l’histoire assez peu originale, j’étais à fond dedans. Et c’est finalement tout ce qui compte.
Bon, on a droit à certaines réactions assez immatures de la part des personnages, qui se révèlent quelque peu puérils par moment. Et on ne passe pas au travers de clichés. Mais comme je le dit chaque fois, "cliché" ne signifie pas automatiquement "point négatif". Et puis comme annoncé plus haut, l'auteure nous les fait oublier grâce au caractère addictif de l'histoire. On est concentré sur une seule et unique chose: découvrir la page qui suit.

Malgré les clichés et l'immaturité des personnages par moment, j'ai passé un excellent moment à lire cette histoire addictive à souhait, à découvrir ses personnages agréables à suivre... J'étais bien en lisant ce livre, alors pourquoi pas vous ?
 
Extraits
— Tu détestes ton père ? demande tout à coup Jamie, tandis que nous retournons vers la maison.
Abasourdie, je manque de trébucher.
— Hein ? je bégaie avant de reprendre mes esprits, les yeux sur le trottoir. C’est compliqué.
— Je l’aime bien, moi, dit – ou plutôt halète – Jamie.
Surprenant qu’il arrive à suivre mon rythme.
— Oh.
— Mais ça a l’air assez tendu entre vous.
— Oui. (Comment changer de sujet ?) Dis donc, elle est trop cool cette maison, là !
Il m’ignore.
— Pourquoi c’est tendu ?
— Parce qu’il est con, je finis par répondre.
C’est la vérité : mon père est un con.
— Il est con de nous avoir laissées. Il est con de ne jamais appeler. Il est con parce qu’il est con.
— Je vois.
 ***
— Pourquoi tu me détestes à ce point?
— Qui a dit que je te détestais? fait-il, interloqué. 
— Hum... Tu m'insultes à chaque fois qu'on se croise. Je comprends que c'est bizarre d'hériter d'une demi-sœur, mais ça l'est autant pour moi. Je crois qu'on n'est pas partis du bon pied.
— Non, fait-il en secouant la tête avec un petit rire. Tu ne comprends pas du tout.
Avec un dernier coup d'œil à ma chambre, il secoue la tête et se retourne vers la porte.
— Qu'est-ce que je ne comprends pas?
— Tout.
***
Je prends son visage entre mes mains et m'assieds sur ses genoux. Il ne bouge pas, il ne respire pas. Je crois que je ne respire pas non plus. J'approche mes lèvres des siennes, sans les toucher. Nous restons ainsi quelques instants. C'est réconfortant et terrifiant à la fois. Je sais qu'il attend que je me penche, je le veux également, mais pas encore. J'attends jusqu'à sentir son souffle contre ma joue.
— Merci de me faire confiance.
Et je l'embrasse.
 

mardi 28 février 2017

[Bilan du mois] Décembre & Janvier



Bonjour ! Aujourd'hui, je vous parle des deux derniers mois, avec pas mal de retard !
Comme dit précédemment, je n'ai pas fait de bilan de décembre puisque ça a été la catastrophe. Je n'ai pas lu un seul livre. Par contre, j'ai vu quelques films et séries, dont je vais vous parler maintenant (bon, en ce moment je ne prends pas le temps de noter les films - et séries aussi - que je regarde, du coup il se peut que j'en ai oublié quelques uns, surtout en janvier puisque je n'ai pas souvenir d'en avoir vu...) ! D'ailleurs, j'espère vous parler plus en détail de certains de ces films et séries (quand je les aurais terminées) dans de prochains rendez-vous.
En janvier, j'ai lu 3 livres et une nouvelle. Pas fameux, mais ça s'améliore ! J'ai dévoré deux de ceux-ci la première semaine de janvier, et après j'ai traîné sur plusieurs bouquins...



Outliers de Kimberly McCreight a été une très bonnes lecture ! L'auteure m'a bien surprise avec ce "thriller" prenant malgré quelques petits points négatifs.



The Score d'Elle Kennedy a été un petit coup de cœur ! Mieux que le deuxième, et presque aussi bien que le premier ! E. Kennedy montre encore une fois sa maîtrise des romances et de la plume avec cette 3e saison d'Off-Campus.


Pas un coup de cœur, mais j'ai passé un très bon moment sur l'île de Nil de Lynne Matson en compagnie de Charley, Thad et les autres !
 
 
 
 
 
COTÉ FILM
 
 
Couverture : Premier Contact 
Premier contact a été une superbe découverte, quoiqu'un peu lent au départ, il bouleverse nos repères !
 
Couverture de Star Wars Anthology : Rogue One
Rogue One nous éclaire grandement sur ce qui se passe dans le IVe épisode et nous dépeint un côté assez sombre de la résistance. J'ai passé une très bon moment, moi qui ne suis pas super fan des Star Wars.
 
Couverture de Everest
Une belle découverte avec Everest, que je voulais voir depuis belle lurette. Bien que l'on ai pas le temps de s'attacher plus que ça aux personnages, c'est émouvant et prenant !
 
Couverture de Rurouni Kenshin: The Legend Ends
J'ai beaucoup souri devant Kenshin, la fin de la légende, et ce n'était certainement pas le but. Mais j'ai eu l'impression de regarder une caricature, alors que le film se voulait sérieux. Sans intérêt je trouve.
 
 
 Couverture de Sully
Sully est u
n film que j'ai franchement apprécié, avec des acteurs fabuleux, une histoire émouvante et prenante, et qui met en rogne.
 
Couverture de Passengers
J'ai passé un bon moment devant Passengers, mais je m'attendais à autre chose... La bande annonce laissait présager de l'action et des rebondissements, mais il n'y a rien de tout ça. Cela dit, j'ai tout de même apprécié la romance.
 
 
CÔTÉ SÉRIES
 
Résultat de recherche d'images pour "stranger things affiche"
Stranger things est une série qui a beaucoup fait parler d'elle, et en bien, alors je l'ai commencé en décembre avec une amie. À raison d'à peine un épisode par semaine, je n'ai toujours pas terminé la première saison, mais j'aime beaucoup ! Tant l'ambiance, que l'intrigue et les personnages !
 
 
Résultat de recherche d'images pour "vikings affiche"
Sous les conseils de mon frère, j'ai commencé Vikings. J'ai dévoré les deux premières saisons, et là encore, j'adore ! C'est trash il va s'en dire, les scènes de viols m'ont même parfois rebutée, mais j'aime beaucoup les personnages, on apprend à les aimer malgré qu'ils soient d'impitoyables et barbares vikings, et l'action, et les combats.
 
 
 
ACQUISITIONS
Bon, j'avais dit 2 livres lus, 1 acheté... je n'ai, très vite, pas respecté cette résolution mais j'ai quand même été raisonnable sur le mois avec un total de deux petits achats : Nil de Lynne Matson et Never, Never de Colleen Hoover & Tarryn Fisher. J'ai donc également reçu la nouvelle L'envoyé de Pierre Masot par Librinova.
 
Images intégrées 1

lundi 27 février 2017

[C'est lundi, que lisez-vous ? #39]



 
Bonsoir ! Aujourd'hui, c'est rendez-vous ! Pour ce CLQLV, je ne vous présente pas mes lectures de la semaine passée mais toutes celles faites depuis le début du mois, puisque je n'en ai pas fait depuis.
 
C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et qui est repris sur le blog de Galleane.
 
Chaque lundi, on doit répondre à trois petites questions:
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
 
Mes lectures précédentes :
 
 
J'ai débuté le mois avec #famous de Jilly Gagnon, et contrairement à de nombreux lecteurs, j'ai beaucoup aimé ma lecture ! J'ai continué avec L'envoyé de Pierre Masot, lecture proposé par Librinova. Une sympathique et - trop - courte nouvelle sur l'amour sincère et les sacrifices auquel il peut mener (ma chronique ici). Mercredi dernier, après 3 jours de lecture, j'ai terminé Another story of bad boys de Mathilde Aloha, et j'ai passé un excellent moment ! C'est une romance addictive et belle, qui fait du bien et du moins bien. J'ai vraiment hâte de lire la suite !
 
 
Ma lecture en cours :
 
 
J'ai commencé À la loi du cœur d'Arnaud Cathrine il y une semaine ou plus, mais je n'ai pas lu grand chose et suis passée à Another story of bad boys. Du coup je l'ai repris ! Je vous avoue que pour le moment, je suis loin d'être convaincue...
 
 
 
Ma prochaine lecture:
 

Ça sera sûrement Never, never, en lecture commune avec Ilona ! Surtout qu'en ce moment, j'ai vraiment envie de lire des romances, et ce petit roman entre parfaitement dans la catégorie !
 
 
 
 
 
Et votre semaine ? Quoi de beau ? Avez-vous lu certains de ces titres ? :)

lundi 13 février 2017

L'envoyé - Pierre Masot

Images intégrées 1


 
   
 
L'envoyé de Pierre Masot,
paru aux éditions Librinova
le 2 novembre 2016
au prix de 2,49 (ebook)
 Ma note livraddict: 15/20
 
 
 
 
 
Synopsis
« On a tous le droit à une seconde chance » dit la maxime. Imaginez qu'on vous accorde cette chance au moment de mourir, comment réagiriez-vous ? Comme tout cadeau, elle a un prix. Seriez-vous capable de le payer ?
Alors qu’ils sont sur le point de mourir, des hommes et des femmes croisent la route d’un personnage étonnant : l’Envoyé... qui a le pouvoir de changer leur destin. Et lorsque celui-ci rencontre Louise, jeune infirmière attachante, il veut tout faire pour la sauver. Mais Louise devra faire un choix crucial si elle veut vivre...

 
 
Mon avis
Merci à Librinova et Anaïs pour cette lecture et la confiance qu'ils m'ont accordée.

 
En lisant le synopsis, j'ai été bien attirée par l'idée de l'auteur et je me demandais ce qu'il allait bien pouvoir nous faire découvrir en quelques dizaines de pages seulement. Finalement, je ressors satisfaite de ma lecture, mais sur ma faim.
L'auteur a créé des personnages appréciables - bien que l’on n’ait pas le temps de réellement s'attacher à eux -, surtout de par leur amour et leur sens du sacrifice. Ils en ont à revendre et sont prêts à tout pour les êtres aimés. Et dans ce sens, c'est touchant. On découvre l'amour d'une mère pour sa fille, d'une femme pour son homme, de l'Envoyé pour une femme prise. Différents amours sont donc mis au-devant de la scène, tous sincèrement fort, et qui peuvent sauver la vie, ou la détruire.
J'ai adoré l'idée de base de l'auteur, cet être qui détient les destins entre ses mains. Et c'est pourquoi j'en voulais plus. Parce que l'histoire, pour si peu de page, est tout de même bien remplie. Et donc en faire un roman court ne m'aurait pas déplu, puisqu'ici, on a à peine le temps de déguster. Les évènements s'enchaînent trop rapidement, et du coup on passe à côté de certaines émotions.
Après, le contenu est tout à fait plaisant. Comme je l'ai dit, il s'en passe trop pour que l'on s'ennuie, et l'on reste touché par ces preuves d'amour.
 
 
Une sympathique et - trop - courte nouvelle sur l'amour sincère et les sacrifices auquel il peut mener.

 
Extrait
Le monde autour de lui s'effaça progressivement et tout devint blanc. Il allait avoir une vision.
La jeune femme se dessina devant lui, trouble puis de plus en plus nette. Elle était sur son vélo, sans casque, circulant dans la rue braillant sans arrêt. La route semblait à grande circulation puisque de nombreuses voitures la doublaient. Il pouvait la suivre sans problème, comme s'il volait à côté d'elle.


samedi 4 février 2017

The air he breathes - Brittainy C. Cherry




Elements, tome 1: The air he breathes
de Brittainy C. Cherry,
 traduit de l'anglais par Marie-Christine Tricottet
et paru aux éditions Hugo Roman
dans leur collection New Romance
le 7 juillet 2016au prix de 1
Ma note livraddict: 10/20



Quatrième de couverture
Tout le monde m'avait avertie au sujet de Tristan Cole.
- Garde tes distances avec lui, me disait-on.
- Il est cruel.
- Il est froid.
- Il est bousillé.
C'est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre.
Mais je n'ai pas pu agir de la sorte. J'ai reconnu la désolation qu'il portait parce qu'elle était comparable à celle qui m'habitait, et je l'ai acceptée.
Lui et moi, nous étions des coquilles vides.
Nous étions tous les deux à la recherche d'autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs. 
C'était peut être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.

 
Mon avis
Les avis concernant The air he breathes ont vite fleuri sur la toile. Il est bouleversant, lisait-on. Il est merveilleux. Et un jour, où je me baladais dans une librairie, je suis tombée sur sa tranche, toute étoilée. Il ne m'en a pas fallu plus, pas plus qu'une couverture parsemée d'étoiles. Sachez alors qu'il n'a été rien de tout cela pour moi. Et je regrette en quelque sorte mon geste.
Je ne dis pas là que j'ai eu pour ce roman la plus grosse déception de ma vie de lectrice, mais j'ai été extrêmement déçue de ne pas avoir trouvé ce que tant d'autres avant moi avaient ressenti, et que beaucoup d'autres après moi ressentiront.

Nous rencontrons donc Elisabeth et Tristan, deux adultes que la vie n'a pas gâté. Ils sont amochés, brisés par un drame bien triste. Durant tout le roman, on assiste à leurs moments de détresse totale. L'auteure joue la carte de l'émotion à outrance puisqu’elle surenchère sur le drame, accumulant la souffrance. Et après un moment j'avais juste envie qu'elle passe à autre chose, qu'elle estompe ces démonstrations. Néanmoins, n'ayant pas un cœur de pierre, ces images m'ont émue, j'ai eu de la peine pour eux. Cela dit, ça n'a pas été une farandole d'émotions et de pleurs non plus... En outre parce que je n'ai pas réussi à me laisser happer par l'histoire et les personnages, et y était beaucoup trop détachée. 

Malgré le mal qui les rongent et la compassion que j'ai ressentie, je ne me suis pas attachée aux personnages plus que cela. Deux êtres brisés, un homme mystérieux, une femme gentille. Je ne les ai pas trouvés si travaillés, si attachants. Je n'ai rien ressenti d'extraordinaire ou de notable pour eux.
Cependant, j'ai aimé la relation mère-fille entre Elisabeth et sa petite Emma. J'ai bien apprécié cette dernière, même si elle est finalement assez peu présente. Et j'ai également  aimé la meilleure amie d'Elisabeth, Faye. Qui apporte fraîcheur et humour à l'histoire.

Venons-en à leur relation. Un autre gros point négatif.
En moins de temps, de pages, qu'il n'en faut, une relation - certes pas des plus saines - s'installent entre eux. Tristan, qui n'était alors qu'un sombre et cruel personnage - apparemment, puisque je ne l'ai pas trouvé si "cruel" que ça -, change et s'ouvre à Elizabeth. On assiste à l'échange de leur secret, du drame qui a brisé leur vie, en un rien de temps, après une centaine de page. Une relation qui va donc beaucoup trop vite pour moi, d'autant plus au vu de leur passif désastreux et du comportement auparavant fermé de Tristan (qui change en un claquement de doigt). Cela dit, et malgré la vitesse à laquelle évolue leur relation, j'ai aimé la romance mignonne qui s’installe entre eux.

Ce qui m'a aussi beaucoup déplu, c'est l'intrigue de l'histoire. L'auteure prend une direction que je n'ai pas du tout appréciée et s'engage dans une enquête que l'on peut retrouver dans d'autres romances et qui m'a paru des moins crédibles. Pour ceux qui l'ont lu, vous comprendrez de quoi je parle, pour les autres je n'en dit pas plus de peur de vous spoiler. Par rapport à tout ça, j'ai juste eu l'impression que l'auteure cherchait à combler après l'échange entre les deux personnages. Et à trouver une raison pour que les choses s'arrangent.
Mais ce n'est pas le seul élément assez irréaliste du roman, puisque, qu'ils le veulent ou non, les deux protagonistes sont liés et cela ne va faire que compliquer leur relation, et ma relation brinquebalante avec ce roman par la même occasion.

Concernant le style, il ne m'a pas déplu ! J'ai même apprécié la plume légère et fluide de l'auteure.

En bref, une romance qui s'engage dans la mauvaise direction à tout point de vue, qui évolue beaucoup trop vite et qui m'a laissée de marbre. Je n'ai pas ressenti les émotions qu'on lui vante de transmettre...

 
Extraits
– Eh bien, en fait je suis venue voir si vous n’embaucheriez pas, par hasard. Je sais que je n’ai pas travaillé ici depuis que j’ai quitté la fac, mais cela me rendrait bien service.
– Mais bien sûr que nous embauchons ! Hé toi, Sam !
Faye pointa le doigt vers un jeune serveur que je ne connaissais pas.
– Tu es viré !
– Faye !
– Quoi ?!
– Tu ne peux pas virer les gens comme ça.
Je voyais la peur se refléter dans les yeux de Sam. Pauvre gars.
– Vous n’êtes pas viré en vrai.
– Oh, mais si, tu l’es.
– Arrête ça, Faye. Mais non, vous ne l’êtes pas. Et d’abord, de quel droit tu vires les gens ?
Elle se redressa et tapota du doigt le badge portant son nom et sur laquelle on pouvait lire « Manager ».
– Il a bien fallu que quelqu’un prenne le poste de directeur, ma vieille.
Je me tournai vers Matty, l’air un peu étonnée.
– Tu as nommé Faye manager ?
– Elle avait dû me droguer.
***
 – Allez. Raconte. Je suis en train d’essayer de m’envoyer en l’air, là, et ce coup de téléphone me fait perdre mes moyens.
– Que veux-tu dire, tu es en train de t’envoyer en l’air ?
Je poussai un cri étouffé.
– Faye, tu fais l’amour en ce moment ?
– De quoi tu parles ? De sexe ?
– Oui, c’est ça, de sexe ?
– Eh bien, si tu me demandes s’il y a actuellement un pénis dans mon vagin, la réponse est oui. Je suppose qu’on peut plus ou moins appeler ça faire l’amour.
– Oh, Seigneur, Faye ! Mais pourquoi as-tu répondu au téléphone ?
– Hum, parce que les copines passent avant les pines ? Littéralement.
Elle se mit à rire. Je m’étouffai.

 

lundi 30 janvier 2017

[C'est lundi, que lisez-vous ? #38]


Bonjour ! Comment allez-vous ?
Qui dit lundi, dit rendez-vous ! Je ne réalise le CLQLV que lorsque j'ai matière à présenter évidemment, vous aurez donc compris que je n'ai rien terminé la semaine d'avant ! Je n'ai fait qu'avancer dans ma lecture de Nil, alors que je commençais bien l'année avec deux livres lus en une semaine...


C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et qui est repris sur le blog de Galleane.


Chaque lundi, on doit répondre à trois petites questions:
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?


Ma lecture de la semaine précédente :



Pas un coup de cœur, mais j'ai passé un très bon sur l'île de Nil en compagnie de Charley, Thad et compagnie !






Ma lecture en cours :


J'ai repris Et si... de Rebecca Donovan, et j'aime toujours autant !







Ma prochaine lecture:
Couverture : Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

Vu que je me suis jetée sur Nil une fois acheté, je vais donc encore devoir choisir entre The Ones, Une flamme dans la nuit et My true love gave to me !


Et votre semaine ? Quoi de beau ? Avez-vous lu certains de ces titres ? :)