Dernières chroniques

 
https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/anna-et-lhomme-hirondelle-gavriel-savit.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/je-te-hais-passionnement-lovely-vicious.html http://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/never-never-saison-1-colleen-hoover.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/06/opale-lux-3-jennifer-l-armentrout.htmlhttps://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/une-place-pour-lespoir-virginie-coedelo.html
 
 

lundi 24 avril 2017

Inhumanitas - Marie-Béatrice Ledent


 
 
 

Inhumanitas
de Marie-Béatrice Ledent,
paru au prix de 2,99 € (eBook)

Ma note livraddict: 15/20
 

 
 
 

SYNOPSIS
Henry, un petit garçon de sept ans, est très gravement malade. Pour donner à son fils une chance de vivre, l'Agent Fédéral Eric Daniels va devoir changer l’inacceptable. Si la Loi se dresse déjà en travers de sa route, c’est sans compter sur un étrange secret qui refait surface en même temps qu’un nom : Blake Nelson.
Doit-on obéir aveuglément aux règles ? Faut-il laisser la Justice exécuter sa sentence tout en sachant qu’elle condamnera à mort un petit garçon ? Jusqu'où peut-on aller quand la vie de son enfant est en jeu ?
 
MON AVIS
Je tiens tout d'abord à remercier l'auteure pour ce partenariat et sa confiance.
Depuis un moment, j'éprouve un peu le besoin de sortir de ma zone de confort livresque. Il est vrai que je me cantonne très souvent aux mêmes genres, et j'ai l'envie d'en explorer de nouveaux. Ainsi, la proposition de l'auteure tombait à pic ! Par ailleurs, le synopsis m'intriguait beaucoup et il s'agit d'un thriller psychologique (ce qui m'a rassurée, par que je n'apprécie pas plus que ça les thrillers).
Ainsi, j'ai commencé ma lecture en me demandant bien à quoi le synopsis allait aboutir. Et j'ai été agréablement surprise du résultat, il va sans dire !

Nous suivons Eric, mari et père d'un petit Henry, que la mort va arracher à ses parents s'il ne reçoit pas une greffe de moelle osseuse très rapidement. Problème critique, aucun des parents ni membre de l'entourage n'est compatible. Pire, aucun donneur viable n'a été trouvé. La lutte d'Eric va démarrer lorsqu'une opportunité, une erreur, se présentera à lui. Prêt à tout pour son enfant (il est aidé par sa fonction au sein du FBI et ses compétences), il m'a touchée. J'ai approuvé chacune de ces décisions, même si j'aurai parfois aimé qu'il soit plus prudent et prévenant. Les décisions qu'il doit prendre ne sont pas choses aisées, mais il pense à sa famille, avant tout. On peut y voir de l'égoïsme à l'état pur. Quelles conséquences désastreuses vont entraîner ses actions ? Moi j'y ai vu un père aimant et brisé par les évènements qui touchent sa famille, son bonheur. Déchiré entre le devoir familial et le devoir citoyen.

Henry, est un jeune garçon mature, mais surtout très fort pour son âge. Il accepte la situation sans vraiment broncher. Il se fiche en quelque sorte de son sort mais ne fait que penser à sa famille et ses proches, qui vont alors souffrir de sa perte. À travers son personnage, il montre que les enfants sont les plus courageux des malades.
Mme Daniels est également assez présente dans le récit. Femme d'Eric, mère d'Henry, elle interviendra également dans la lutte, à moindre conséquence cela dit. Un deuxième personnage déchiré par la catastrophe familiale qui ne peut que nous toucher.
Ensuite, Blake Nelson est un personnage récurrent, mais je ne peux absolument rien vous dire à son sujet sans vous spoiler. Sachez juste que ce n'est pas un ange et que de ce fait, j'avais une envie  furieuse de lui arracher la tête.
Les personnages secondaires se succèdent: les grands parents maternels d'Henry, le collège d'Eric et parrain d'Henry, sa femme Gisèle... Tous montre un amour inconditionnel pour le petit (hormis Gisèle, qui paraît assez étrangère à la situation).

Ce qui fait la force de l'histoire, c'est l'injuste qu'elle dépeint. On a affaire à une justice inhumaine, qui révolte autant qu'elle dégoûte. La justice injuste, ça ne date pas d'hier, mais ça retourne le cœur d'en avoir encore une preuve. Même dans ce genre de cas, elle ne fait preuve d'aucune compassion... C'est aberrant, tout simplement.
Et puis mon cœur, particulièrement fragile lorsque je l'ai lu, a flanché une ou deux fois. J'étais sacrément triste, révoltée, dégoûtée... J'avais juste envie d'aider le petit Henry et sa famille, pour laquelle je m'étais prise d'affection, et j'étais moi aussi accablée par cette catastrophe et cette justice de merde qui n'a aucune logique et qui ne porte pas bien son nom.
Parallèlement, on a affaire à un thriller donc, et j'ai aimé le jeu de piste de l'auteure, qui nous tient plutôt bien en haleine.
 
Ce roman appelle à une réflexion sur notre société, mais également sur nos propres comportements. Est-ce que l'on doit tout accepter sans broncher ? Est-ce qu'à la place d'Eric, on agirait de la même façon ? Est-ce que l'on se battrait, comme lui, en sachant qu'il y a une dernière chance, malgré qu'elle nous soit formellement interdite ? Ou est-ce que l'on baisserait les bras et obéirait aveuglément ?
On peut voir dans son comportement un être égoïste qui ne pense qu'à sa famille et qui se fichent des autres, mais moi j'y ai vu un être meurtri et qui éprouve un amour inconditionnel pour sa famille. Un papa et mari, qui m'a touchée par son amour et son courage.

Cependant, un bémol est à noter. J'ai trouvé que l'action se déroulait très rapidement, que l'histoire en elle-même fusait, que certains passages étaient trop abrégés, notamment au début. Par ailleurs, j'ai trouvé le roman trop court. J'aurai aimé qu'il dure plus...

Ainsi, ce fut une lecture touchante, avec des personnages appréciables, et qui pousse à réfléchir de par la justice inhumaine qu'elle dépeint...


EXTRAITS
Depuis l’aube de l’humanité, l’Homme a toujours dominé toutes les autres espèces grâce à son intelligence. Au fil des siècles, il a construit et fabriqué pour améliorer son confort de vie, il a fait évoluer le monde et ses habitants. Il parvient à résoudre des problèmes de plus en plus complexes pour en créer d’autres. Si, aujourd’hui, il peut marcher sur la lune et communiquer avec ses semblables instantanément à l’autre bout du monde, il lui reste encore bien des défis à surmonter. A l’instar des organisations évoluées d’insectes, l’Homme vit en société. Il a créé des règles pour le régir et chacun a son rôle à jouer. Il lui suffit de produire et d’obéir. Rien de plus ne lui est demandé. La connaissance du bien et du mal, du juste et de l’injuste, de la haine et de l’amour, sont autant de notions qui ont fondé les principes moraux de la société. Le respect, la solidarité et la compassion font de l’Homme une espèce unique parmi toute les autres. Malgré ses formidables aptitudes, l’Homme continue à subir la misère et la guerre. Il adopte des valeurs morales, fait preuve d’empathie, étudie les galaxies les plus éloignées, mais il est incapable de regarder en lui-même pour comprendre les raisons qui l’empêchent d’atteindre le bonheur et la sérénité.

[C'est lundi, que lisez-vous ? #40]

 
Bonsoir ! Après un moment d'absence (je m'en excuse), je reprends enfin le CLQLV. Je ne vous présente pas mes lectures de la semaine passée mais  celles faites précédemment (en fait, les deux ont été effectuées non la semaine dernière, mais celle d'avant).
 
C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et qui est repris sur le blog de Galleane.
 
Chaque lundi, on doit répondre à trois petites questions:
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
 
Mes lectures précédentes :
 
 
J'ai tout d'abord lu Inhumanitas de Marie-Béatrice Ledent. Un thriller psychologique que j'ai apprécié et qui fera l'objet de ma prochaine chronique.
Le jour de sa sortie, je ne l'ai pas trouvé en librairie. Deux jours après, je me suis rendue dans une deuxième librairie, pour enfin trouver mon Saint Graal ! J'ai dévoré le 5e et dernier tome de Lux le lendemain... le cœur au bord des lèvres, la banane sur le visage, les yeux embués..  Heureusement qu'il va y avoir l'histoire du point de vu de Daemon parce que je suis dépitée depuis que j'ai tourné la dernière page !
 
 
Ma lecture en cours :
 

Lors de ma semaine en Finlande, j'ai emmené Before I Fall de Lauren Oliver avec moi (reçu juste avant). J'ai peu avancé là-bas, mais depuis je l'ai bien entamé. Et pour le moment, j'aime vraiment bien ma lecture !



 
Ma prochaine lecture:
 
 Couverture : Treize Raisons


Il s'agira à coup sûr d'une de ces deux lectures : 13 reasons why ou Remember Yesterday (un 2e tome).
 
 
 
 
Et votre semaine ? Quoi de beau ? Avez-vous lu certains de ces titres ? :)