Dernières chroniques

 
https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/anna-et-lhomme-hirondelle-gavriel-savit.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/je-te-hais-passionnement-lovely-vicious.html http://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/never-never-saison-1-colleen-hoover.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/06/opale-lux-3-jennifer-l-armentrout.htmlhttps://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/une-place-pour-lespoir-virginie-coedelo.html
 
 

mardi 4 août 2015

Hopeless - Colleen Hoover

Coucou ! Je reviens aujourd'hui pour la - petite - chronique d'Hopeless, un livre qui m'a sorti d'une panne de lecture mais que je pensais plus aimer encore que ça n'a été le cas.





Hopeless de Colleen Hoover,
traduit de l'américain par Maud Desurvire,
paru aux éditions Fleuve Éditions
dans leur collection Territoires
le 2 octobre 2014
au prix de 18,50 € 
Ma note livraddict: 11/20


Quatrième de couverture:
Vaut-il mieux découvrir la vérité et perdre tout espoir, ou continuer à vivre un mensonge réconfortant ?
Depuis qu'elle est toute petite, Sky, dix-sept ans, ne ressent aucune émotion pour personne. Elle vit avec sa mère adoptive, sans aucun souvenir de ses parents biologiques, et si elle sait que les garçons la trouvent jolie, leurs attentions la laissent de marbre.
Tout cela change lorsque, après des années de scolarisation à domicile, elle intègre le lycée et y croise Holder, le bad boy par excellence. Non seulement il semble l'épier, la suivre, mais il sait beaucoup de choses sur elle. Et le moindre regard de sa part la plonge dans un trouble profond...
Déstabilisée par des sentiments qu'elle ne connaissait pas, Sky découvre rapidement que Holder n'est pas celui que tout le monde croit, et qu'il détient la clé de son passé.
Mais pourquoi Sky ne se souvient-elle toujours de rien ?

 
Mon avis:
Dans Hopeless, nous découvrons Sky, une jeune fille à la vie sociale quasiment inexistante puisqu'elle est scolarisée à domicile depuis son enfance et complètement coupée du monde de la technologie, et qui adore la lecture ! Sky est une héroïne têtue à laquelle on s'attache très rapidement. Elle ne manque pas d'humour ni de courage et l'amitié qu'elle partage avec Six, sa meilleure amie, est vraiment superbe.
Holder, le mystérieux protagoniste masculin, est également très attachant. Il a un caractère très intense et une réputation de mauvais garçon, mais on se rend vite compte que les apparences sont trompeuses.
Les deux héros se rencontrent par hasard et une relation étrange s'établie entre eux au fil de leurs rencontres, mais leur duo est vraiment adorable. De nombreuses disputes éclatent et s'enchainent lorsque leur caractère respectif sont confrontés face à face.
L'auteur nous emmène à son rythme, semant de petits indices et par-ci par-là. Sauf que, Colleen Hoover ne m'a pas surprise un seul instant avec le passé de Sky, parce que celui-ci m'est apparu très rapidement. Les espèces de flash-back, hormis le fait qu'ils sont très émouvants et plaisants, en révèlent bien trop à mon goût. Du moins, assez pour que le suspense ne soit pas tenu. 
Mais malgré ce suspense inexistant, les révélations m'ont chamboulées. Pendant une grande partie de ma lecture, j'avais les yeux embués. Colleen Hoover met ouvertement sur le tapis des choses taboues et bouleversantes. Elle m'a fait passer par la joie, le dégout, la colère, la tristesse, la compassion... J'ai vraiment été bouleversée par le thème de son roman.
Quant à la véritable identité d'Holder, elle m'a paru bien trop "grosse", beaucoup trop improbable et j'ai été quelque peu déçue, même si elle est nécessaire pour une grande part de l'histoire.

Une déception pour ma après malgré un bon moment passé compagnie de Sky et Holder, tous deux au caractère fort et très attachants.



Extrait:
Une des choses que j'adore dans les romans, c'est le fait de pouvoir définir et condenser certains pans de la vie d'un personnage. Ça me fascine parce que dans la réalité, c'est impossible. On ne peut pas se contenter de clore un chapitre et de sauter les étapes qu'on n'a pas envie de vivre pour rouvrir le livre plus loin, à un passage plus adapté à notre état d'esprit. L'existence ne peut se diviser en chapitres... seulement en minutes. Les événements de la vie s'entassent les uns à la suite des autres, minute par minute, sans aucun intervalle ni page vierge ni saut de page car quoi qu'il arrive, la Terre continue de tourner, les pages de s'écrire et les vérités d'éclater, que ça nous plaise ou non, et la vie ne nous accorde pas le moindre répit pour qu'on reprenne notre putain de souffle.

2 commentaires:

  1. Ce livre me tente pas mal... A voir ;) l'extrait est trop beau :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira quand tu sauteras le pas alors^^
      Oui, je trouve aussi - et c'est bien pour ça que je l'ai choisi ;)

      Supprimer