Dernières chroniques

 
https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/je-te-hais-passionnement-lovely-vicious.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/ https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/06/opale-lux-3-jennifer-l-armentrout.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/une-place-pour-lespoir-virginie-coedelo.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/another-story-of-bad-boys-mathilde-aloha.html 

samedi 4 février 2017

The air he breathes - Brittainy C. Cherry




Elements, tome 1: The air he breathes
de Brittainy C. Cherry,
 traduit de l'anglais par Marie-Christine Tricottet
et paru aux éditions Hugo Roman
dans leur collection New Romance
le 7 juillet 2016au prix de 1
Ma note livraddict: 10/20



Quatrième de couverture
Tout le monde m'avait avertie au sujet de Tristan Cole.
- Garde tes distances avec lui, me disait-on.
- Il est cruel.
- Il est froid.
- Il est bousillé.
C'est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre.
Mais je n'ai pas pu agir de la sorte. J'ai reconnu la désolation qu'il portait parce qu'elle était comparable à celle qui m'habitait, et je l'ai acceptée.
Lui et moi, nous étions des coquilles vides.
Nous étions tous les deux à la recherche d'autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs. 
C'était peut être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.

 
Mon avis
Les avis concernant The air he breathes ont vite fleuri sur la toile. Il est bouleversant, lisait-on. Il est merveilleux. Et un jour, où je me baladais dans une librairie, je suis tombée sur sa tranche, toute étoilée. Il ne m'en a pas fallu plus, pas plus qu'une couverture parsemée d'étoiles. Sachez alors qu'il n'a été rien de tout cela pour moi. Et je regrette en quelque sorte mon geste.
Je ne dis pas là que j'ai eu pour ce roman la plus grosse déception de ma vie de lectrice, mais j'ai été extrêmement déçue de ne pas avoir trouvé ce que tant d'autres avant moi avaient ressenti, et que beaucoup d'autres après moi ressentiront.

Nous rencontrons donc Elisabeth et Tristan, deux adultes que la vie n'a pas gâté. Ils sont amochés, brisés par un drame bien triste. Durant tout le roman, on assiste à leurs moments de détresse totale. L'auteure joue la carte de l'émotion à outrance puisqu’elle surenchère sur le drame, accumulant la souffrance. Et après un moment j'avais juste envie qu'elle passe à autre chose, qu'elle estompe ces démonstrations. Néanmoins, n'ayant pas un cœur de pierre, ces images m'ont émue, j'ai eu de la peine pour eux. Cela dit, ça n'a pas été une farandole d'émotions et de pleurs non plus... En outre parce que je n'ai pas réussi à me laisser happer par l'histoire et les personnages, et y était beaucoup trop détachée. 

Malgré le mal qui les rongent et la compassion que j'ai ressentie, je ne me suis pas attachée aux personnages plus que cela. Deux êtres brisés, un homme mystérieux, une femme gentille. Je ne les ai pas trouvés si travaillés, si attachants. Je n'ai rien ressenti d'extraordinaire ou de notable pour eux.
Cependant, j'ai aimé la relation mère-fille entre Elisabeth et sa petite Emma. J'ai bien apprécié cette dernière, même si elle est finalement assez peu présente. Et j'ai également  aimé la meilleure amie d'Elisabeth, Faye. Qui apporte fraîcheur et humour à l'histoire.

Venons-en à leur relation. Un autre gros point négatif.
En moins de temps, de pages, qu'il n'en faut, une relation - certes pas des plus saines - s'installent entre eux. Tristan, qui n'était alors qu'un sombre et cruel personnage - apparemment, puisque je ne l'ai pas trouvé si "cruel" que ça -, change et s'ouvre à Elizabeth. On assiste à l'échange de leur secret, du drame qui a brisé leur vie, en un rien de temps, après une centaine de page. Une relation qui va donc beaucoup trop vite pour moi, d'autant plus au vu de leur passif désastreux et du comportement auparavant fermé de Tristan (qui change en un claquement de doigt). Cela dit, et malgré la vitesse à laquelle évolue leur relation, j'ai aimé la romance mignonne qui s’installe entre eux.

Ce qui m'a aussi beaucoup déplu, c'est l'intrigue de l'histoire. L'auteure prend une direction que je n'ai pas du tout appréciée et s'engage dans une enquête que l'on peut retrouver dans d'autres romances et qui m'a paru des moins crédibles. Pour ceux qui l'ont lu, vous comprendrez de quoi je parle, pour les autres je n'en dit pas plus de peur de vous spoiler. Par rapport à tout ça, j'ai juste eu l'impression que l'auteure cherchait à combler après l'échange entre les deux personnages. Et à trouver une raison pour que les choses s'arrangent.
Mais ce n'est pas le seul élément assez irréaliste du roman, puisque, qu'ils le veulent ou non, les deux protagonistes sont liés et cela ne va faire que compliquer leur relation, et ma relation brinquebalante avec ce roman par la même occasion.

Concernant le style, il ne m'a pas déplu ! J'ai même apprécié la plume légère et fluide de l'auteure.

En bref, une romance qui s'engage dans la mauvaise direction à tout point de vue, qui évolue beaucoup trop vite et qui m'a laissée de marbre. Je n'ai pas ressenti les émotions qu'on lui vante de transmettre...

 
Extraits
– Eh bien, en fait je suis venue voir si vous n’embaucheriez pas, par hasard. Je sais que je n’ai pas travaillé ici depuis que j’ai quitté la fac, mais cela me rendrait bien service.
– Mais bien sûr que nous embauchons ! Hé toi, Sam !
Faye pointa le doigt vers un jeune serveur que je ne connaissais pas.
– Tu es viré !
– Faye !
– Quoi ?!
– Tu ne peux pas virer les gens comme ça.
Je voyais la peur se refléter dans les yeux de Sam. Pauvre gars.
– Vous n’êtes pas viré en vrai.
– Oh, mais si, tu l’es.
– Arrête ça, Faye. Mais non, vous ne l’êtes pas. Et d’abord, de quel droit tu vires les gens ?
Elle se redressa et tapota du doigt le badge portant son nom et sur laquelle on pouvait lire « Manager ».
– Il a bien fallu que quelqu’un prenne le poste de directeur, ma vieille.
Je me tournai vers Matty, l’air un peu étonnée.
– Tu as nommé Faye manager ?
– Elle avait dû me droguer.
***
 – Allez. Raconte. Je suis en train d’essayer de m’envoyer en l’air, là, et ce coup de téléphone me fait perdre mes moyens.
– Que veux-tu dire, tu es en train de t’envoyer en l’air ?
Je poussai un cri étouffé.
– Faye, tu fais l’amour en ce moment ?
– De quoi tu parles ? De sexe ?
– Oui, c’est ça, de sexe ?
– Eh bien, si tu me demandes s’il y a actuellement un pénis dans mon vagin, la réponse est oui. Je suppose qu’on peut plus ou moins appeler ça faire l’amour.
– Oh, Seigneur, Faye ! Mais pourquoi as-tu répondu au téléphone ?
– Hum, parce que les copines passent avant les pines ? Littéralement.
Elle se mit à rire. Je m’étouffai.

 

12 commentaires:

  1. Même si de prime abord, ce livre à l'air bien, vu ce que tu en dis, je pense passer mon tour surtout qu'en ce moment, on trouve pas mal de livres du genre et il doit y en avoir des mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas te blâmer, tu ne rates pas grand chose de mon point de vue^^ Et oui, je ne peux que confirmer ! x)

      Supprimer
  2. Coucou ♡
    Ah ouais, il t'a vraiment pas plu. Il faut bien qu'il y ait un peu de déceptions aussi. Ce livre ne m'attirait pas spécialement et tant mieux.
    Bon weekend ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... pas une très bonne lecture !
      Bon dan ce cas, je n'ai pas trop à culpabiliser ;)

      Supprimer
  3. C'est dommage qu'il ne t'ai pas plu !
    Je te souhaite de belles lectures :)
    Bisous, Laura.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en avais lu tellement de bons avis...
      Je compte tenter le 2e, peut-être qu'il me plaira !^^

      Supprimer
  4. Dommage que tu n'ais pas aimé ce livre. Il avait été un coup de coeur pour moi, mais en lisant ta chronique, je peux tout à fait comprendre ton ressenti. Et c'est toujours enrichissant de découvrir un avis complètement différent du sien sur un livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avais vu tellement de coups de cœur dessus justement... :(
      Parfaitement ! :)

      Supprimer
  5. Malgré ton avis négatif, je compte lire ce premier tome (il est sur ma liseuse de toute façon ^^). J'ai envie de me faire mon propre avis et, en plus, tu es une des seules que je vois à avoir été autant déçue. J'espère aimer plus que toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, il faut te faire ton propre avis ! En tout cas, je l'espère pour toi :)

      Supprimer
  6. Ah mince il me tentait bien ! Après ce n'est pas trop mon genre donc bon, je verrais bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À part mon avis, je n'en ai vu que des positifs ! Alors peut-être qu'il te plairait^^

      Supprimer