Dernières chroniques


Couverture du livre : Forget Tomorrow, Tome 2 : Remember Yesterdayhttps://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/09/mini-chronique-outliers-1-les-anomalies.htmlCouverture du livre : Anna et l'homme-hirondelleCouverture du livre : Lovely Vicious, Tome 1 : Je te hais... passionnémentCouverture du livre : Never Never, Tome 1

mercredi 7 janvier 2015

La danse des ombres - Yelena Black





La danse des ombres de Yelena Black, traduit de l'anglais par Maud Ortalda et paru aux éditions Pocket Jeunesse dans leur collection 13 ans et plus le 3 juillet 2014 au prix de 17,90 € 
 Ma note livraddict: 10/20  


Quatrième de couverture:
Vanessa vient d'être admise à la prestigieuse académie du New York Ballet... après sa sœur, brillante élève, disparue il y a trois ans. Un drame qui hante chaque instant, chaque pensée, chaque geste de Vanessa. Entre deux répétitions acharnées de l'Oiseau de Feu, la jeune ballerine n'a plus qu'une idée en tête : se lancer sur les traces de Margaret. Au risque de se perdre elle-même en chemin...


Mon avis:
La couverture est très représentative de l’univers du livre, et les couleurs sont superbes. Je me suis d’ailleurs tourné vers ce livre pour celle-ci, puis j’ai lu sa quatrième de couverture qui m'a intriguée et donnée envie de découvrir le secret de l’académie du New York Ballet.
Cependant, c'est une lecture jeunesse, qui ce fait bien ressentir tout du long… Et l’histoire n’échappe pas à certain clichés, trop clichés !
Tout d’abord, l’histoire d’amour que renferme ce livre est du vu et revu: une fille qui tombe amoureuse, si facilement que c’est est ridicule et énervant, du gars séduisant que tout le monde aime et s’arrache, et il y a l’autre, le garçon mystérieux qu’elle déteste au premier regard. Et, à dire vrai, on devine la sortie de ce triangle amoureux dès le départ… C’est lui, et pourtant je ne déteste normalement pas les triangles amoureux, qui a cassé le plaisir supplémentaire qu’aurais pu avoir ce livre. Il apporte beaucoup à l’histoire, mais je ne m’attendais pas à ce triangle grotesque d’après la description… A mon goût, il plombe plus l'ambiance qu'autre chose...
Nous avons, dans ce roman, affaire à une héroïne adolescente, Vanessa, faisant preuve d’une immaturité déconcertante… Ses décisions sont trop souvent prises sur des coups de têtes sans penser aux répercutions qu’elles pourraient avoir… Et tout ça est très frustrant !
En plus de son manque de jugeote, Vanessa est un personnage auquel je n'ai pas réussi à m'attacher.
Quant à ses proches (qu'il s'agisse de TJ, Steffie ou Blaine), Yelena Black nous offre des coquilles vides, des personnages creux et fades dépourvus de personnalité et débordant de clichés redondants ! Ils m'ont bien énervés.
Quant aux descriptions de danse, je ne les ai pas trouvé assez développées et poussées, et manquent cruellement de détails qui pourraient nous emporter plus facilement.
Certains passages - beaucoup, en fait - sont bien trop prévisibles et on en devine la sortie vraiment facilement. 
Le dernier point négatif reste sur la fin. Celle-ci est bien trop précipitée, trop rapide, trop bâclée... Tout s'enchaîne avec une rapidité hallucinante !
Hormis les points négatifs, l’univers de la danse ma bien plu. J’ai beaucoup aimé le mystère qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page et qui rééquilibre - un peu - la balance. Le paranormal qui règne du début à la fin est très plaisant, mais malheureusement, j’aurais voulu me retrouver perdue comme l’héroïne à certains moments, ce qui ne fut pas le cas parce que les réponses à nos questions sont juste sous nos yeux...

Une histoire bourrée de mystères et difficile à reposer mais qui m'a laissé un goût bien amer. Je ressors déçue de cette lecture et je l’a conseillerais davantage aux plus jeunes à la recherche d'une lecture légère.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire