Dernières chroniques


Couverture du livre : Forget Tomorrow, Tome 2 : Remember Yesterdayhttps://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/09/mini-chronique-outliers-1-les-anomalies.htmlCouverture du livre : Anna et l'homme-hirondelleCouverture du livre : Lovely Vicious, Tome 1 : Je te hais... passionnémentCouverture du livre : Never Never, Tome 1

vendredi 26 mai 2017

Une place pour l'espoir - Virginie Coëdelo



  

Une place pour l'espoir
de Virginie Coëdelo,
paru aux éditions Librinova
le 4 novembre 2016
au prix de 2,99 (ebook)
 Ma note livraddict: 16/20
 
 
 
 
 
Synopsis
Claire et Julien Delorme ont tout pour être heureux. Mariés, deux enfants, ils sont propriétaires d'un café-restaurant dans le sud de la France, L'Espoir.
Mais derrière ce bonheur se cache le drame de Claire, avec lequel elle a appris à vivre, qu'elle est parvenue à surmonter tant bien que mal : son premier mari est mort dans l'explosion d'une bombe. ​
Des années plus tard, l'enquête sur cette explosion, demeurée non élucidée, se rouvre, grâce à un témoin, et Claire va devoir se replonger dans un cauchemar qu'elle pensait définitivement derrière elle.

 
Mon avis
Merci à Librinova, Mathieu et Madeline pour cette lecture et la confiance qu'ils m'ont accordée.

Peut-être l'avez-vous lu précédemment dans une chronique, mais je ressens le besoin et l'envie de sortir de mon cocon. En outre le synopsis me plaisait beaucoup. La proposition de cette lecture m'a alors de suite emballée.
 
Nous rencontrons Claire, la trentaine, qui se remet difficilement de la mort de son mari dans un incident monstrueux et sans réponse. Après 6 années de reconstruction, sa vie est bouleversée par la découverte de nouveaux éléments, qui relance considérablement l'affaire. On est instantanément jeté au cœur des sentiments de notre protagoniste, qui bien qu'elle se soit reconstruite, demeure vraisemblablement bouleversée et peinée par cet évènement. Elle n'oublie en aucun cas son défunt mari et y pense très souvent. C'est une femme très attachante de par ce passé houleux. Elle fait preuve d'une force incroyable face aux obstacles que la vie dresse sur son chemin. Parce que c'est le cas le dire, cette dernière s'acharne sur la pauvre femme. On ne peut que ressentir de la compassion et de la tristesse face à elle qui, bien que l'histoire soit racontée à la troisième personne, est transparente sentimentalement parlant pour le lecteur.
 
Julien, le nouvel homme de sa vie, est plein de compassion, d'amour, de douceur, de tendresse... Il est là pour sa femme à chaque instant et ne faillit pas, alors même que la place de François, l'homme qu'il "remplace", est encore omniprésente dans leur vie. Il apporte à sa femme un soutien sans faille et rien que pour ça, on ne peut que l'apprécier. C'est grâce à lui et son amour, qu'elle a réussi à avancer. Seulement, il cache lui aussi un passé troublant et pas des plus joyeux, que l'on ne soupçonne pas pour un sou.
 
Les deux autres hommes de la vie de notre protagoniste sont ses deux adorables enfants, Luigi et Étienne. Ils ne sont pas très présents, mais on s'attache à eux comme on le peut. Ce sont deux petits innocents désemparés, qui ne comprennent pas quand la situation se complique. On aimerait les préserver, de l'immondice humaine, des erreurs monumentales du passé, malheureusement c'est impossible.
 
Puis vient Serge Mazel, l'inspecteur qui s'est occupé de l'enquête il y a 6 ans, et qui la reprend avec l'envie de régler cette affaire tragique. Il a été la première épaule sur laquelle Claire a pu pleurer, il a fait du mieux qu'il pouvait pour trouver les mots justes, et encore  6 années après, il est présent pour la femme qu'il a vu brisée et au plus bas.
 
Les personnages secondaires sont nombreux (les parents, frères, amis), mais pas assez présents pour s'y attacher véritablement. Nous rencontrons François à travers la peine et les lettres de Claire, qui tente de se remettre de cette terrible journée. On a l'impression qu'il était l'amour de sa vie et on sait qu'il aura toujours une place dans son cœur.
 
On suit l'histoire avec impatience. Hâte d'en connaître le coupable, le dénouement, la véritable finalité. On pense tout savoir, lorsque l'auteure retourne complètement la situation. Et on veut crier, on aimerait pardonner, revenir en arrière et changer les choses, épargner Claire de tout ça, de nouvelles souffrances. Et ce genre de retournement, que je trouve habituellement trop improbable, ne m'a ici pas déplu. À dire vrai, je n'y ai pas prêté le moindre désintérêt.
 
Du début à la fin du récit, l'émotion happe donc le lecteur qui se retrouve face aux malheurs de cette femme. Mais on espère, on espère toujours, que les choses vont s'arranger, que la vie de Claire va aller en s'arrangeant, parce qu'elle le mérite bien.
 
Le point de vue omniscient choisi par l'auteure, contrairement à ce qui arrive généralement, n'enlève rien aux sentiments qui nous submergent, à la compassion, la joie, la colère, la tristesse que l'on ressent pour Claire, ses enfants, son couple, sa vie.
 
J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteure. Fluide, cassante, touchante, avec de courtes phrases qui font leur effet.
Les derniers chapitres s'accélèrent et la fin est juste, telle qu'on l'espérait, telle qu'on est heureux de la découvrir, telle que Claire la mérite.
 
Un roman touchant empli de peine, de douceur, de joie et qui nous rappelle de profiter des choses essentielles de la vie et de toujours garder espoir.

 
Extraits
Ne pas réfléchir. Agir. Ne pas contrôler ses gestes, ses membres. Oublier les conséquences. Rester dans l'instant. Laisser les bras, les mains, les doigts maîtriser la matière. Les clous, les vis, le métal, l'explosif, les mèches.
Assembler le tout pour rencontrer l'horreur.
***
Mon François,
Le temps passe et je t'écris, encore et encore. Je m'accroche à toi, tu deviens un mythe et tu t'éloignes peu à peu sans que je puisse rien y faire.
***
Tu ne me reconnaîtrais plus François. Je suis une autre maintenant. Je suis une femme que tu n'as pas connue. J'ai trente-et-un ans et deux vies, une avec toi, une sans toi. Oui, J'aimerais qu'il adopte Luigi, et je suis sûre que tu comprends.

 

6 commentaires:

  1. Ce n'est pas forcement mon genre de lecture mais il semble tout de même sympa ce livre :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est une lecture qui pourrait bien me plaire, je pense :)
    Je trouve la couverture jolie et le résumé + ta chronique me donnent bien envie de découvrir cette histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie ! J'espère qu'il te plaira si tu te lances alors ! :)

      Supprimer
  3. Oh je ne connaissais pas, ça pourrait me plaire! Merci :)

    RépondreSupprimer