Dernières chroniques

 
https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/anna-et-lhomme-hirondelle-gavriel-savit.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/je-te-hais-passionnement-lovely-vicious.html http://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/never-never-saison-1-colleen-hoover.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/06/opale-lux-3-jennifer-l-armentrout.htmlhttps://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/une-place-pour-lespoir-virginie-coedelo.html
 
 

jeudi 20 juillet 2017

Je te hais... passionnément [Lovely Vicious #1] - Sara Wolf

 


Lovely Vicious, tome 1: Je te
hais... passionnément de Sara Wolf,
traduit de l'anglais par Alexandra Maillard
et paru aux éditions Pocket Jeunesse
dans leur collection 15 ans et +
le 18 mai 2017 au prix de 16,90 
 Ma note livraddict: 17/20




QUATRIÈME DE COUVERTURE
Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu'elle tente de s'intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n'apprenne qu'avant elle était obèse... et qu'elle avait un cœur.
Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu'on surnomme "le Prince de Glace". Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci...
 
MON AVIS
J'ai été de suite attirée par ce roman. La couverture (bien que je n'aime pas quand elles arborent un couple), le regard de la fille, les tons bleutés. Cela dit, j'hésitais à cause du titre. Quand je vois le VO, je regrette qu'il n'ait pas été repris... Mais j'avais entendu beaucoup de bien - que du bien - à son propos, et j'avais terriblement envie de romance au moment de sa lecture (je n'arrivais même pas à lire un autre genre...). Alors quand je suis allée en librairie, j'ai directement jeté mon dévolu sur lui et craqué. Et il faut dire que je ne le regrette pas !

On rencontre deux adolescents : Jack, le beau gosse du lycée, et Isis, la fille pas bien dans sa peau. Je suis immédiatement tombée sous leur charme, surtout celui de Mlle. Isis est une héroïne à la répartie bien placée et au caractère pour le moins trempé, qui parle à tort et à travers. Elle m'a fait rire à de nombreuses reprises et c'est ce que j'ai le plus apprécié chez elle. Ses réparties hautes en couleur, cinglantes et comiques, derrière lesquelles elle cache tout ce qui ne va pas (son passé, ses secrets, ses coups de mou). Elle est forte, et ne se lamente pas sans cesse sur son sort. Malgré son désir de ne rien laisser paraître, on est forcé d'éprouver de la compassion face à tout ce qu'elle a vécu, pas seulement la concernant personnellement, mais également concernant sa famille. Ce que j'ai également apprécié, c'est que l'auteur reste assez floue sur ce qui lui est arrivé dans le passé. Du coup on doute, mais sans pour autant en avoir la confirmation, ce qui entretient le suspense et l'envie de sauter sur la suite.
Son humour rend la guerre quelle mène avec Jack un vrai régal à lire. Il est quant à lui mystérieux, autant qu'Isis l'est pour lui. Il faut dire qu'on est pas dans sa tête - du moins pas sans arrêt - et qu'on ne sait que ce qu'Isis sait également, que ce que l'auteure veut bien nous révéler. Autrement dit, pas grand chose pendant un certain temps. Puis les révélations se font et le regard qu'on porte sur lui change un peu. C'est un protagoniste charmeur, sarcastique, qui a du répondant et qui est bien moins froid que ce que sa réputation et lui-même laissent croire.

L'histoire se dévore, la plume de l'auteure est agréable et addictive, ce qui fait que le roman se lit d'une traite. J'ai été rapidement et irrémédiablement embarquée, dès les premières pages. Complètement happée, je n'ai plus voulu le lâcher, j'avais besoin de savoir ce qui allait suivre. Et en deux soirées, je l'avais terminé. L'auteure sait parfaitement retranscrire les émotions des personnages, si bien qu'elles m'ont envahit plusieurs fois. On passe du rire à une tristesse compatissante pour les personnages, des larmes de rire aux larmes de patates. Les révélations vont bon train et rendent la lecture encore plus prenante. On a envie de savoir ce qui se cache derrière tous ces faux-semblants et ces simulacres. Alors on apprend des nouvelles désagréables sur nos personnages. Dont on se doute pour la plupart, certes, mais qui ne manquent tout de même pas de nous émouvoir ou nous catastropher.
Après, je dois avouer que le petit coup de frayeur lorsque l'on se rapproche de la fin ne m'a pas fait vraiment d'effet. Je crois que je suis un peu allergique à ce genre de retournement de situation car peut-être bien trop souvent utilisés à mon goût. Cela dit, il reste tout de même bien mené et m'a moins dérangé que dans d'autres livres. La toute dernière révélation est assez choquante et ne m'a quant à elle pas du tout déplu puisqu'elle laisse le lecteur impatient et sur un cliffhanger. qui promet pour la suite.
Les deux autres petits points négatifs que je tiens à relever sont plus des moindre. J'ai noté quelques incohérence au niveau des dialogues ou même des illogismes concernant les personnages, notamment Isis qui m'a une fois surprise par son manque d'idée. Après, j'aurai aimé que la romance soit un peu plus développée, mais je sais bien qu'elle le sera davantage dans le prochain tome - que j'ai super hâte de découvrir après un tel suspense à la fin !

Aux premiers abords romance clichée comme il y en a tant, il n'en est en réalité presque rien. On se retrouve face à des personnages sincères et émouvants, et surtout à une héroïne à la répartie d'enfer et à l'humour décapant. L'histoire en elle-même est impossible à lâcher et haletante de révélations.

 
EXTRAITS

Un cœur... Quel cœur ? Tu parles du truc dont je me suis débarrassée il y a trois ans ? D'après ce que je sais, aucun organe ne peut fonctionner à l'extérieur d'un corps. Sauf s'il est relié à une machine. Mais c'est vraiment dégueu, et je n'ai définitivement pas raccordé mon crétin de palpitant à une pompe. Je l'ai balancé par la fenêtre...

***

— Allons-y. Allons l'interroger.
Un rire moqueur monte dans ma gorge.
— L'interroger ? C'est un peu léger, tu ne trouves pas ? Je serais plutôt pour la transpercer avec des tisons chauffés à blanc, tu vois...
Wren me sourit d'un air satisfait, puis nous fonçons dans le couloir, laissant Jack et Kayla en tête à tête.
***
— Je te collerais bien une baffe, là tout de suite, mais j'ai une boule de quatre kilos dans les mains et j'ai peur que ça se solde par un meurtre.
***
Je referme la lettre en grimaçant. J’ai l’impression d’avoir commis un sacrilège en la lisant. Et je dois absolument redescendre et dégager de là. Le seul fait de tenir cette chose me colle une douleur au ventre.
Je sors mon téléphone. Si je prenais une photo, Avery pourrait parcourir la lettre sans que j’aie besoin de la voler. C’est la solution parfaite. Il faudrait juste la poser sur quelque chose de plat…
Je pivote sur moi-même, et percute un torse dur comme le marbre.
Des yeux bleu glacier m’envoient des éclairs, et le visage auquel ils appartiennent paraît sombre et en colère.
Je pousse un petit cri et esquisse un geste de défense.
— S’il te plaît, fais en sorte que mon cadavre soit identifiable !

8 commentaires:

  1. Même si je n'en fait pas une priorité, j'ai bien envie de découvrir ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, quand tu sauteras le pas, j'espère qu'il te plaira ! :)

      Supprimer
  2. Arg!! Tu me donnes bien envie de lire ce livre!!! :o (je le rajoute à ma WL!!)

    RépondreSupprimer
  3. Pas une priorité mais pourquoi pas un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas j'espère qu'il te plaira si tu sautes le pas :)

      Supprimer
  4. C'est un livre qui m'intrigue beaucoup, grâce à toutes les chroniques sur la blogo ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il a reçu un bel accueil sur la blogo ! Et je ne peux que confirmer et te le conseiller ;)

      Supprimer