Dernières chroniques

 
https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/07/je-te-hais-passionnement-lovely-vicious.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/ https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/06/opale-lux-3-jennifer-l-armentrout.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/une-place-pour-lespoir-virginie-coedelo.html https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/another-story-of-bad-boys-mathilde-aloha.html 

lundi 29 février 2016

Jeu d'innocence [Jeu de patience #2] - Jennifer L. Armentrout

Couverture de Wait for You, Tome 2 : Jeu d'innocence


 
 
Jeu de patience, tome 2: Jeu d'innocence de Jennifer L. Armentrout, traduit de l'anglais par Cécile Tasson et paru aux éditions J'ai lu le 11 février 2015 au prix de 13,90 
 Ma note livraddict: 19/20 




Quatrième de couverture:
Après une blessure qui lui coûtera peut-être sa carrière de danseuse et la fin d'une relation désastreuse, il est temps pour Tess de passer au plan B: l'université. Un projet qui se révèle plus alléchant que prévu dès lors que Jase Winstead se trouve dans les parages. En effet depuis l'enfance, le meilleur ami de son frère Cam lui inspire des fantasmes de moins en moins avouables, surtout après l'échange d'une baiser furtif et passionné un an auparavant.
Si Jase est loin d'être indifférent à son charme, ce dernier s'efforce toutefois de garder ses distances. Il doute que Cam voie cette histoire d'un bon œil, lui qui connaît ses secrets les plus sombres. Des secrets dont Tess doit être protégée, à n'importe quel prix...


Mon avis:
J’ai attendu un an. Je me demande vraiment pourquoi j’ai fait cette erreur ! Je savais pourtant que c’était une valeur – quasi – sûre, mais j’ai attendu un an pour lire le second tome de Wait for You… Jennifer L. Armentrout est une auteure que j’aime tout particulièrement. TOUS les livres que j’ai lus d’elle ont été de véritables coups de cœur (Jeu de patience, Lux #1, Lux #2, Obsession). Elle a le don de créer des personnages incroyables, qui ne me laissent pas de marbre. Ceux de Jeu d’innocence n’y échappent absolument pas. Elle a le don d’inventer des histoires incroyables, qui me captivent complètement et me bouleversent. Ce second opus fait de même. Elle a le don de faire ressentir aux lecteurs un tas d’émotions. Et encore une fois, j’ai fait un tour de montagne russe.

Nous retrouvons Teresa et Jase, après les avoir brièvement rencontrés dans Jeu de patience, puisqu’elle est la petite sœur de notre merveilleux Cam, et lui le meilleur ami de ce dernier. Suite à une blessure au genou, Teresa (surnommée Tess par Jase, et uniquement par lui !) doit mettre son rêve de devenir danseuse entre parenthèse le temps de se remettre complètement. Ayant toujours voulu être danseuse, n’ayant jamais pensé à une alternative à cette vocation et ne sachant donc que faire, elle se retrouve dans la même université que son frère Cameron. Et là-bas, elle revoit Jase. Un an après leur unique baiser, qui ne signifiait - semble-t-il - rien pour lui.

Dans le premier tome, nous avions découvert le passé tragique de l’adolescente. Elle s’était fait battre par son petit ami pendant plusieurs mois, ce qui avait eu des répercussions sur toute sa famille puisque, dès qu’il l’eu découvert, Cameron le tabassa. Un incident qui avait d’ailleurs bien failli causer la perte du jeune homme (failli, ouf !).
Bien que Tess ne le sache pas, son expérience traumatisante l’a rendue plus forte qu’elle ne l’était. Elle est, comme tous les personnages de miss Armentrout, des plus attachantes. Drôle et courageuse, elle sait ce qu’elle veut, où plutôt qui elle veut : Jase. Dont elle est amoureuse depuis ses 16 ans. Son fantasme. Et on comprend pourquoi ! Après les petits déjeuners du week-end et les cookies made in Cameron, les caractères irrésistiblement détestables de Daemon et Hunter, ce sont les délicieux cupcakes que Jase apporte à Tess dans une jolie petite boîte rose qui m’ont fait craquer. Comment ne pas tomber amoureuse devant des cupcakes aux M&M’s, aux skittles, au chocolat et plus encore ?! Pour ne rien arranger, il a un physique à tomber : des yeux magnifiques, un sourire incroyablement charmant, un corps parfait… Mais ce n’est pas fini ! Il n’est pas seulement adorable, tendre et beau gosse, il est aussi taquin et a un humour des plus craquants ! Un mâle parfait donc, typique de Jennifer L. Armentrout. Enfin parfait, peut-être pas… Parce qu'il en cache, des choses. Mr don Juan a un lourd passif - que l’on devine facilement, mais ce n’est pas dérangeant parce qu’il en raconte déjà une partie à Tess assez rapidement.

J’ai été trèèèèès heureuse de retrouver le couple Cam & Avery, toujours aussi amoureux. Même s’ils ne sont pas les protagonistes principaux, ils interviennent à plusieurs reprises dans l’histoire (normaaal) et j’ai adoré ça ! Évidemment, ce ne sont pas les seuls personnages que l’on retrouve, puisque Brit (meilleure amie d’Avery) et Ollie (ami et ancien colocataire de Cam) font leur apparition aux côtés des tourtereaux.
On rencontre également de nouveau personnages intéressants et attachants, telle que Calla, l’amie de Tess (le troisième opus se penche sur elle).


Dès les premières pages de ce second tome, j’ai été happée par l’histoire et je n’ai pu le reposer. Tout y est afin de captiver le lecteur : drame, humour, secrets et passion. Les rebondissements s’enchaînent, empêchant l’ennui ne serait-ce qu’une seule seconde. J’ai été complètement entraîné dans la relation de Jase et Tess, dont j’ai adoré suivre l’évolution. J'ai ri, souri, été triste, en colère. J'ai eu les larmes au yeux, de joie comme de mélancolie... bref, je suis passée par toutes les émotions.
La plume est toujours aussi addictive et des plus agréablement drôles. L’auteure sait exactement quoi faire afin que cela glisse tout seul. J’adore ses enchaînements et ses répliques… Je suis fan de son écriture !

En refermant ce livre, que n’avais qu’une envie : le recommencer, après avoir relu Jeu de patience !

Un tourbillon d'émotions intenses, une romance extraordinaire qui m'a fait fondre, des personnages absolument merveilleux - un coup de cœur. Jennifer L. Armentrout est vraiment une auteure incroyable.


Extraits:
Son sourire s'élargit. C'était le genre de sourire qui n'entachait en rien sa beauté, au contraire, il aurait été capable de faire tomber toutes les petites culottes du pays.
***
Mon frère me regarda comme si je lui avais annoncé que je sortais avec sa tortue.
***
Mon déséquilibre soudain, son ébriété et le manque de marge de manœuvre ne firent pas bon ménage avec la couverture que j’avais gentiment étendue sur lui. Il réussit à s’emmêler les pieds dedans. En faisant un pas en arrière, je me cognai à la table basse. Il continua d’avancer, m’entraînant avec lui, roulant à moitié, se relevant à moitié. Et on tomba ensemble du canapé.
Mon dos rencontra le sol en premier, puis Jase s’affala de tout son poids sur moi, me coupant la respiration. Un instant passa, puis je clignai les yeux et les ouvris. J’étais étalée sur le sol, incapable de bouger mes jambes ou mes bras.
— Oh, mon Dieu, articulai-je avec difficulté. Tu es mort ?
Il eut un rire rauque et planta une main de chaque côté de mes bras pour soulever le haut de son corps. L’oxygène retrouva son chemin vers mes poumons.
— Non. Mais, putain… Ça va ?
— Ouais. Et toi ?
Ses cils noirs épais se baissèrent et il sourit à pleines dents.
— Je ne sais pas. Je crois que je t’ai écrasée.
— Je t’ai demandé si ça allait, précisai-je avec une voix qui paraissait étrange, même à mes propres oreilles. (Son poids sur moi et sa proximité faisaient battre mon cœur un peu plus fort.) Pas si tu m’avais écrasée.
— Je me fais davantage de souci pour toi. Tu as amorti ma chute. C’est vraiment gentil de ta part, Tess.
Il ricana. Dieu tout-puissant… Je savais qu’il avait un coup dans le nez, mais était-il obligé d’être aussi adorable et maladroit quand il était bourré ?
***
Quand Jase alluma le contact, la radio dédiée à Elvis Presley retentit aussitôt. Beurk. Profitant du fait qu’il soit occupé à reculer, je me penchai en avant pour changer de station.
Jase s’arrêta. Il s’arrêta littéralement en plein milieu du parking.
— Qu’est-ce que tu viens de faire ?
— Quoi ? demandai-je en toute innocence.
Des voitures commençaient à s’aligner derrière nous. La Jeep bloquait le passage. Mais vu l’expression de son visage, il n’en avait rien à foutre.
— Tu as zappé le King pour… (Il jeta un coup d’œil vers la radio en grimaçant.) Godsmack ?
— Hé ! Tu n’as pas intérêt à dire du mal de Godsmack !
— Je n’ai rien contre eux. (On klaxonna. Il l’ignora.) Tant que ça n’affecte pas Elvis.
— Je ne peux pas écouter Elvis.
Bouche bée, il haussa les sourcils.
— On ne peut plus être amis, c’est terminé.
Je gloussai.
Jase plissa les yeux avant de redémarrer enfin la voiture. Dieu merci.
— Tu as de la chance d’être mignonne, sinon je t’aurais jetée dehors.
 

8 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu ta chronique puisque je n'ai pas lu le premier tome mais je pense que je vais craquer bientôt ^^

    RépondreSupprimer
  2. Très envie de découvrir cette saga !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai hâte de découvrir le premier tome que j'ai en ebook ;)

    RépondreSupprimer
  4. Le série ne le tenait pas plus que ça (j'ai toujours peur que ce soit très cliché dans ce genre d'histoires) mais ta chronique me donne plutôt envie en fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle peut parfois l'être, mais cela ne m'empêche pas de l'aimer d'amour ! Elle est superbe *.*

      Supprimer